Un escalier en colimaçon aux courbes parfaites

Avec garde-corps en tôle perforée pour une esthétique et une sécurité optimales

Les bâtiments sacrés deviennent de plus en plus superflus à mesure que les deux principales religions chrétiennes perdent de leur influence. Cependant, de nombreuses églises façonnent le paysage urbain, font partie de l'ADN d'un lieu et doivent par conséquent être préservées. Pour cette raison, les lieux de culte sont de plus en plus convertis en musées, cafés, centres culturels et hospices. Ou encore, comme à Bâle, en un lieu de répétition pour l'orchestre symphonique de la ville, qui abrite également son bureau. Dans l'ancienne First Church of Christ Scientist construite par Otto Rudolf Salvisberg, le garde-corps de l'escalier en colimaçon, perfectionné par l'architecte tout au long de sa vie, a été remis en état avec de la tôle perforée MEVACO.

La tôle perforée pour transposer une réglementation suisse

« Quelques années auparavant, il existait une journée du monument », rapporte Anja Beer, du cabinet Beer Merz Architekten de Bâle, responsable de la rénovation de la First Church of Christ Scientist. « À cette époque, l'orchestre symphonique jouait sur une scène temporaire dans l'église. Puis, lorsque celle-ci a été mise en vente, les événements se sont enchaînés. L'orchestre avait besoin de nouveaux locaux, et l'église s'y prêtait parfaitement. Ceci n'est généralement pas facile, car en cas de changement d'utilisation, l'ensemble des équipements, depuis le chauffage jusqu'aux installations électriques et à la protection contre les incendies en passant par la ventilation et la climatisation, doit être adapté à la réglementation en vigueur en matière de construction. Il en va de même pour la hauteur des garde-corps d'escaliers, qui doit être d'au moins un mètre en Suisse en vertu des dispositions légales. C'est précisément dans ce contexte que l'artisan bâlois Honoré Berrel et son entreprise Berrel Metallbau AG, ainsi que la tôle perforée MEVACO, sont entrés en jeu.

Une tôle perforée flexible et transparente

L'église First Church of Christ Scientist est une œuvre tardive d'Otto Rudolf Salvisberg, l'un des architectes les plus importants de l'époque moderne. « Nous avons abordé cette icône architecturale avec le respect qui s'impose », indique Anja Beer, « lorsqu'il s'est agi de transformer ce bâtiment pour en faire le centre de répétition « Probezentrum Picassoplatz ». Dans ses œuvres, Salvisberg a porté à la perfection l'escalier en colimaçon, et celui-ci ne déroge pas à la règle. Cependant, l'escalier élégamment incurvé nécessitait un système de protection anti-chute, qui devait en même temps permettre de consolider le garde-corps. Nous avons opté pour la tôle perforée MEVACO après avoir commandé et essayé une bonne vingtaine d'échantillons. » On a utilisé la tôle perforée MEVACO H6 T6,7 en acier de 1,5 mm et des profilés en U 1.8 en acier inoxydable avec une épaisseur de matériau de 1,25 mm, une longueur de 3000 mm et une largeur de gorge de 1,8 mm. « Ces tôles se sont révélées beaucoup plus souples et flexibles, mais également bien plus transparentes qu'avec des perforations oblongues par exemple », explique Anja Beer.

Des panneaux d'échantillons en tôle perforée montés avec des serre-câbles

"Tout cela a été un processus de convergence", ajoute l'artisan Honoré Berrel, "comme toute chose que l'on fait pour la première fois. Nous pouvions faire appel à notre expérience professionnelle, mais pas à notre routine. L'une des premières questions que nous nous sommes posées était de savoir quelle maille conviendrait le mieux. Aujourd'hui, après achèvement des travaux, le rendu de la tôle perforée est étonnant : en raison de la forte densité de trous, elle semble presque invisible de loin, lorsqu'on l'observe depuis le foyer. Mais à y regarder de plus près, elle apparaît comme un élément de design. Cependant, nous avons dû expérimenter tous ces aspects au préalable. Au début, j'ai simplement monté les panneaux d'échantillons que nous avons reçus de MEVACO avec des serre-câbles. L'étape suivante consistait à voir comment les plaques perforées se comportent au roulage. J'ai également dû commencer par cintrer les profilés en U avec la rouleuse. Les premiers profils ont été écrasés dans le processus. C'est pourquoi j'ai fabriqué un nouvel outil à l'usine, avec lequel je pouvais cintrer les profils pour les adapter exactement."

Comment éviter les empreintes digitales sur le garde-corps en tôle perforée ?

Avec un tel niveau d'effort, il est normal que les architectes éprouvent un profond respect pour l'artisanat. « Nous nous considérons comme des artisans généralistes », déclare Anja Beer pour expliquer la philosophie de Beer Merz Architekten. Cette sensibilité leur a également servi lors du réaménagement de la First Church of Christ Scientist. Architectes et artisans se sont complétés à merveille : « Notre entreprise est certes petite », déclare Honoré Berrel en souriant, « mais nous sommes sollicités dans toute la Suisse pour des contrats de construction métallique, surtout lorsque la tâche présente une certaine complexité. Et cela n'a pas échappé à Beer Merz Architekten : nous y arrivons toujours d'une manière ou d'une autre. Car souvent, tout est dans le détail, comme par exemple pour cet escalier en colimaçon, où nous avons été confrontés à une tâche délicate : comment éviter la présence d'empreintes digitales sur le garde-corps ? »

Huile de cire organique et tôle perforée : une symbiose parfaite

Ici également, Honoré Berrel a pu mettre à profit sa riche expérience de métallier. « Nous aimons fabriquer des meubles en acier brut. Dans le passé, ils étaient soumis à un traitement ultérieur à base d'huile de lin et de succédané de térébenthine, mais ce procédé nécessite deux mois de durcissement. Nous avons donc frotté le garde-corps en tôle perforée avec une huile de cire organique. Elle durcit en quelques jours, confère une brillance légèrement chatoyante et empêche la rouille de se développer lorsque le garde-corps est touché. »

Une combinaison gagnant-gagnant, notamment grâce à la tôle perforée

C'est ainsi qu'une œuvre formidable a été accomplie. Tant le public bâlois que des spécialistes de renom ne tarissent pas d'éloges sur cette réalisation. Les responsables du site Web Architektur Basel rendent hommage à une « rénovation réfléchie conçue par Beer Merz Architekten » avec « des interventions sobres et bien pensées, dans le plus grand respect possible de la structure existante », qui aura permis à l'église de « naître de nouveau ». La conversion de la First Church of Christ Scientist pourrait également être décrite comme une situation gagnant-gagnant à bien des égards : une icône architecturale importante a retrouvé une seconde vie, une institution culturelle comme l'Orchestre symphonique de Bâle un trouvé un nouveau domicile, des architectes et artisans ont pu faire valoir leur savoir-faire et la tôle perforée MEVACO a une fois de plus fait bonne figure. Immobilien Basel-Stadt affiche également une grande satisfaction à l'égard de ce bien remarquable. De quoi saluer cet exploit remarquable, ou comme on le dit en dialecte bâlois : « Reschpäggt! » (en français Chapeau !)

Imprimer la vue

Notre site Web n'est pas optimisé pour l'affichage dans Internet Explorer. Afin d'afficher tous les contenus de manière optimale, nous vous recommandons d'utiliser le navigateur Web Google Chrome pour visiter nos pages.

Accès direct au téléchargement Fermer

INSCRIPTION À LA LETTRE D'INFORMATION

Pour tout savoir de l'actualité des produits et du service MEVACO et découvrir de fascinants exemples d'applications !

  • Suivez notre actualité !
  • Découvrez de fascinants exemples d'applications !
  • Soyez parmi les premiers à découvrir nos promotions !

Oui, je souhaite m'abonner à la newsletter MEVACO et suis âgé de plus de 16 ans. Je reçois gratuitement toutes les newsletters de MEVACO contenant des informations générales, des articles techniques et des indications sur les événements, ainsi que des informations relatives aux nouveaux produits et services proposés par MEVACO. Je peux me désabonner à tout moment en utilisant le lien de désabonnement dans la newsletter.

Un grand merci pour votre inscription à notre lettre d'information. Vous allez recevoir sous peu un e-mail avec un lien de confirmation