Entreprise Catalogue Contact
RETOUR VERS L'APERÇU
Bardage de métal déployé pour une maison individuelle
Bardage de métal déployé pour une maison individuelle
Bardage de métal déployé pour une maison individuelle
Bardage de métal déployé pour une maison individuelle
Bardage de métal déployé pour une maison individuelle
Bardage de métal déployé pour une maison individuelle

Une architecture moderne au cœur d’un paysage alpestre idyllique

UNE FAÇADE EN MÉTAL DÉPLOYÉ DE COULEUR GRIS PIERRE

Pour créer un contraste intéressant, il suffit d’introduire une architecture moderne dans un cadre alpestre idyllique. Comme dans le Val Giovo, dans la commune sud-tyrolienne de Racines. Cette petite bourgade de seulement 440 habitants abrite depuis peu une extravagance architecturale : un presbytère dont la façade a été complètement habillée de métal déployé thermolaqué. Si le regard est irrésistiblement attiré par l’esthétique du nouveau bâtiment, son bardage est également conçu pour résister au rude climat de la région.

Un pari osé, mais gagné : un bardage en métal déployé

Il est des endroits où le monde tourne encore rond. C’est le cas du Val Giovo, dans la commune sud-tyrolienne de Racines. Le paysage y est composé de pâturages, de forêts de conifères et de fermes authentiques. Le tourisme y est certes présent, mais de façon modérée. On ne s’attend pas le moins du monde à y trouver une architecture moderne comme celle du tout nouveau presbytère bardé de métal déployé ! Sa construction a débuté en mai 2014 et l’inauguration a eu lieu début septembre 2016. Comment un projet aussi extraordinaire a-t-il vu le jour ? La commune de Racines souhaitait de nouveaux locaux pour accueillir les associations et la paroisse. L’ancien presbytère avait fait son temps et devait être démoli pour en reconstruire un au même endroit. Le projet fut confié au bureau d’architectes Lunz Zöschg & Partner de Bolzano. Celui-ci présenta une maquette audacieuse : une structure en cube avec des fenêtres trapézoïdales de formes et de tailles différentes, bardée de métal déployé. Un choix audacieux, pourtant approuvé par la commune.

Du métal déployé en aluminium pour protéger la façade

Les architectes voulaient un matériau qui protègerait le nouveau presbytère du rude climat montagnard. Il fallait également que la nouvelle construction rappelle visuellement la façade ajourée de l’ancien presbytère. La commune de Racines a lancé un appel d’offres pour réaliser le projet. Le lot concernant la construction du bardage a été attribué à l’entreprise sud-tyrolienne Überegger. Bien que spécialisée dans la construction de portes industrielles, l’entreprise a été séduite par le projet et, de fil en aiguille, a décroché le contrat. Pourquoi avoir choisi le métal déployé MEVACO en aluminium à mailles losanges 76x35x11 ? Daniel Überegger, le directeur de l’entreprise, nous l’a expliqué : « C’est un matériau bien plus facile à travailler que d’autres. » La forme en losange et la dimension des mailles constituaient les seules directives de l’architecte. Le mode de fixation a également été proposé par l’entreprise Überegger. Les artisans n’ont eu aucune difficulté à convaincre. « Nous avons habillé une maquette de métal déployé MEVACO que nous avons présentée à l’architecte. » Les deux parties sont rapidement tombées d’accord.

Une construction esthétique

La construction en tant que telle représentait un véritable défi. Elle nécessitait en effet de coordonner plusieurs corps de métiers au niveau des exigences et bien sûr de l’échéancier. L’architecte et le maître d’œuvre ne sont pas les seuls à se concerter lors de la construction d’une façade extérieure. Un zingueur-ferblantier et un charpentier étaient également de la partie. La finition du métal déployé devait être impeccable afin d’éviter toute pénétration d’eau. « Nous avons encadré toute l’ossature en bois massif avec du métal déployé en faisant le tour complet du bâtiment », explique Daniel Überegger. « Il n’a pas été facile de garantir l’esthétique de l’ouvrage, puisque nous devions impérativement respecter partout la même hauteur et les mêmes espacements. » Pas moins de six collaborateurs sur les neuf de son entreprise y ont veillé. Heureusement qu’« une bonne préparation, c’est déjà la moitié du travail accompli », assure l’entrepreneur en riant.

Du métal déployé avec des angles et des arêtes personnalisés

Il fallait également tenir compte des particularités architectoniques du bâtiment : les fenêtres avaient toutes des formes et des tailles différentes. « Au sens strict du terme, ce ne sont pas des fenêtres, mais des ouvertures de lumière », corrige Daniel Überegger. « Les fenêtres et les portes se trouvent à environ deux mètres derrière la façade. » C’est comme si on était déjà dans le bâtiment avant même d’y être entré. On se tient dans une espèce de hall protégé, que l’on retrouve également aux étages supérieurs. Une protection parfaite contre le mauvais temps, indispensable pendant les froids hivers du Val Giovo. La préparation du métal déployé a nécessité beaucoup de travail. Même si MEVACO avait déjà fabriqué et livré en amont des pièces sur mesure, aucune pièce ne pouvait être installée telle quelle. Il a en effet fallu découper les chanfreins et les angles sur chaque panneau. Pour ce faire, l’entreprise a investi dans une scie circulaire spéciale. « Nous avons ainsi gagné un temps précieux et l’investissement a été vite amorti. »

Rectiligne, mais remarquable !

Et que pense l’expert du résultat ? « J’aime beaucoup l’association entre le côté rectiligne de la façade et les formes trapézoïdales des ouvertures de lumière », indique Daniel Überegger. « Une construction de ce genre se rencontre davantage en milieu urbain. Nous avons beaucoup aimé travailler sur ce projet. C’est très appréciable de parvenir à concrétiser parfaitement les souhaits du client, tant en termes de fonctionnalité que d’esthétique. » Un point très important pour l’entreprise, en dehors de la proximité avec le client, de la qualité et de la ponctualité. « Pour y arriver, il faut aller à la rencontre du client, communiquer énormément avec lui et travailler étroitement ensemble. » Le presbytère du Val Giovo en est une belle illustration.

Un bâtiment polyvalent de quatre étages

Le nouveau presbytère ne manque pas de polyvalence. Sa structure est en effet conçue pour être multifonctionnelle. Au premier étage se trouvent l’appartement du prêtre et le bureau paroissial. Le deuxième étage propose deux appartements pour personnes âgées. Et ce n’est pas tout : le rez-de-chaussée comprend entre autres une salle de percussions, une salle de séjour, une salle pour les jeunes et une grande salle de répétition de musique. Au sous-sol sont conservés des objets du culte et des statues. Pour les 440 habitants du Val Giovo, ce nouveau « bâtiment multi-usages» est précieux.

INSCRIPTION À LA LETTRE D'INFORMATION

Pour tout savoir de l'actualité des produits et du service MEVACO et découvrir de fascinants exemples d'applications !

  • Suivez notre actualité !
  • Découvrez de fascinants exemples d'applications !
  • Soyez parmi les premiers à découvrir nos promotions !

Un grand merci pour votre inscription à notre lettre d'information. Vous allez recevoir sous peu un e-mail avec un lien de confirmation