RETOUR VERS L'APERÇU
Bardage de métal déployé pour une maison individuelle
Bardage de métal déployé pour une maison individuelle
Bardage de métal déployé pour une maison individuelle
Bardage de métal déployé pour une maison individuelle
Bardage de métal déployé pour une maison individuelle
Bardage de métal déployé pour une maison individuelle

Le Corten, une touche d’originalité pour un domaine viticole du Tyrol du Sud

Une façade d’aspect traditionnel parfaitement protégée

Le terrain escarpé est idéal pour les vignes : le village viticole de Völs est situé au pied de la formation rocheuse Schlern, non loin du lac de Fiè, l’un des plus beaux lacs d’Italie. Dans cette région du Tyrol du sud, la viticulture n’est pas un métier, mais une vocation. Ses produits haut de gamme valent au domaine viticole Bessererhof de jouir d’une excellente réputation. Une réussite qui a néanmoins fini par poser un problème de taille : l’exploitation était saturée. C’est alors que le propriétaire Otmar Mair a fait appel à l’architecte Theodor Gallmetzer, de Bolzano, ainsi qu’à Klaus Andergassen, ferronnier de Salorno, pour planifier des travaux de transformation.

L’expérience est le meilleur des alliés

« À l’époque, j’apportais mes expériences acquises par la transformation du vignoble Kobler à Magrè sulla Strada del Vino ainsi que d’une cave privée à Appiano sulla Strada del Vino », se souvient Theodor Gallmetzer. « L’expérience est indispensable pour ce type de projet. Par exemple, il faut savoir que les raisins restent fragiles même après la récolte. Ils doivent donc être transportés vers la presse sans pompe. Uniquement par convoyeur. Rien que cela impose des hauteurs sous plafond atteignant quatre mètres ». À cette époque, une grange était située à côté du bâtiment principal, comme c’est le cas dans la plupart des fermes tyroliennes traditionnelles. « Nous tenions à conserver cet ensemble », poursuit Theodor Gallmetzer. C’est ainsi qu’est né un bâtiment sur trois niveaux : le chai, au sous-sol, la cave à vin et sa cave à tonneaux attenante, construites sur la pente, et à l’étage des bureaux et plusieurs pièces de stockage, de rangement et de dégustation.

La façade en Corten est en parfaite harmonie avec les couleurs de la région viticole

« Ici, tout a rapport au vin », ajoute Klaus Andergassen, ferronnier, « c’est pourquoi nous avons souhaité mettre cette tradition en valeur dans la façade extérieure ». À la saison des vendanges, le vert et le marron prédominent dans les paysages viticoles du Tyrol du sud. « Impossible d’utiliser ici un simple crépi. Quant aux habillages en bois, ils s’usent vite. Nous avons donc opté pour une façade en Corten, et plus précisément en métal déployé MEVACO losange 62x20x7 d’une épaisseur de 2 mm ». « Les propriétés de l’acier Corten sont idéales pour la construction de façades », explique Theodor Gallmetzer. « Tout d’abord d’un point de vue esthétique. Le Corten offre de belles nuances de couleurs, bien plus élégantes qu’une surface monochrome. Mais également de par sa résistance sur le long terme. Le Corten est un acier résistant aux intempéries, qui forme au fil du temps une épaisse pellicule composée d’éléments adhérents comme le cuivre, le chrome et le nickel. Cette pellicule protège de la corrosion. C’est sur cette pellicule que se forme la patine caractéristique, qui d’ailleurs ne s’érode pas », ajoute Theodor Gallmetzer dans un sourire. « Je le sais pour avoir effectué plusieurs tests »

Une ossature pour la façade Corten

La façade du bâtiment bénéficie ainsi d’une protection optimale assortie d’une ventilation hors pair. C’est pour Theodor Gallmetzer, également maître d’œuvre de maisons bioclimatiques, une autre propriété intéressante du métal déployé MEVACO . Pour la fixation, plutôt qu’un angle L, on a opté pour une ossature avec un profilé en U non visible sur la façade, sur lequel Klaus Andergassen a pu fixer les panneaux de métal déployé. Pour ce ferronnier d’art de formation, le terrain escarpé était la difficulté principale.

L’importance des détails, même dans l’urgence

« Nous avons souvent utilisé des ponts élévateurs et des grues », explique-t-il. « J’ai ainsi pu visser mes entretoises dans l’ossature. Je les ai formées moi-même à partir de profilés en acier Corten et fixées avec des vis spéciales pour le bois. MEVACO a parfaitement coopéré et nous a permis de respecter nos délais pourtant serrés. Nous avons commencé seulement à la fin de l’automne, après les vendanges, et devions terminer avant l’arrivée de l’hiver. Ce sont toujours les finitions qui prennent du temps sur la fin du projet : les balcons, fenêtres et portes devaient se terminer sur de belles lignes droites. Des profilés en U ont été coupés sur place pour être placés dans les pentes et servir de rigoles. Toutes ces tâches ont pu être réalisées dans les temps ».

Depuis, le Corten est devenu un matériau très utilisé dans le Tyrol du Sud

Et quel est l’avis des autochtones et des nombreux touristes sur le nouveau Bessererhof ? « Nous ne recevons que des compliments ! », déclare Theodor Gallmetzer. « La presse spécialisée et les visiteurs sont unanimes. Récemment, j’ai reçu l’appel d’une entreprise de construction métallique me disant : c’est superbe, comment avez-vous réalisé cela ? Pas étonnant que l’acier Corten soit de plus en plus utilisé dans notre région ». Ceux qui souhaitent venir admirer le Bessererhof en empruntant l’autoroute autrichienne A13 les conduisant vers le Tyrol du Sud pourront déjà apprécier l’esthétisme de l’acier Corten, qui compose depuis quelques temps les glissières de sécurité de cette autoroute.

INSCRIPTION À LA LETTRE D'INFORMATION

Pour tout savoir de l'actualité des produits et du service MEVACO et découvrir de fascinants exemples d'applications !

  • Suivez notre actualité !
  • Découvrez de fascinants exemples d'applications !
  • Soyez parmi les premiers à découvrir nos promotions !

Un grand merci pour votre inscription à notre lettre d'information. Vous allez recevoir sous peu un e-mail avec un lien de confirmation